Recherche
  •  


Notre partenaire :

Oscar Wilde (1854-1900)

Né en 1854 à Dublin, Oscar Wilde est issu d’une famille irlandaise aisée et cultivée. Son père, sir William Wilde (1815-1876), fut parmi les pionniers de la chirurgie oculaire et auriculaire (sa réputation lui valut d’être oculiste de la Reine) ; il était par ailleurs passionné d’archéologie et de folklore irlandais. Sa mère, Jane Francesca Elgee (1821-1896), se ?t connaître comme poétesse, essayiste et traductrice.
Au collège, Oscar Wilde dut à son peu de goût pour les jeux et le sport le surnom de « corbeau gris » ; il préférait s’isoler pour lire les auteurs classiques. Il ?t des études brillantes à Trinity College (Dublin) et Magdalen College (Oxford), voyagea en Italie et en Grèce puis s’établit à Londres, où il fréquenta les salons aristocratiques et littéraires. Par sa conversation étincelante, ses aphorismes insolents, ses excentricités vestimentaires, plus que par une œuvre encore à ses débuts, il acquit une certaine notoriété et s’imposa comme le chef de l’École esthétique.
Après une tournée de conférences aux États-Unis, il séjourna à Paris et se lia avec les poètes décadents. Rentré à Londres, il épousa Constance Lloyd en 1884, avec qui il eut deux ?ls. Exploitant une veine à la fois fantastique et humoristique, il publia en 1891 Le crime de Lord Arthur Savile et autres histoires (dont Le fantôme de Canterville) ainsi que son unique roman, Le portrait de Dorian Gray. Entre 1891 et 1895 il écrivit et ?t jouer ses quatre grandes comédies – L’éventail de Lady Windermere, Une femme sans importance, Un mari idéal et De l’importance d’être constant –, lesquelles reçurent un accueil enthousiaste du public.
Et vint la chute. En 1895 Oscar Wilde intenta un procès au marquis de Queensberry, père de son amant lord Alfred Douglas, et le perdit. Deux autres procès suivirent où Oscar Wilde, d’accusateur, était devenu accusé. La société victorienne tira vengeance de celui qui l’avait longtemps bravée, et dont l’homosexualité insultait au puritanisme ambiant : Oscar Wilde fut condamné à deux ans de travaux forcés pour indécence et mœurs contre nature. Son séjour à la prison de Reading lui inspira son plus beau poème : La ballade de la geôle de Reading. À l’expiration de sa peine, affaibli et ruiné, il chercha refuge sur le continent. Il mourut d’une méningite à Paris, le 30 novembre 1900. Il avait quarante-six ans.
 

Ouvrages disponibles aux éditions Chandeigne :

Editions Chandeigne - editionschandeigne@orange.fr
10 rue Tournefort 75005 Paris - Tél : 00 33 (0)1 43 36 78 47
Horaires d'ouverture de la librairie-éditions Chandeigne : du mardi au vendredi 14 h à 18 h 30 et samedi de 10 h à 18 h 30